Guide et astuces pour la culture du chou-fleur

Guide et astuces pour la culture du chou-fleur

Cru ou cuit, en velouté, en entrée ou en soupe, le chou-fleur est un vrai régal en bouche. De plus, il regorge de vitamines et de minéraux bons pour la santé cardiaque et le système immunitaire. Cultivé pour ses fleurs, il se consomme en toutes saisons. Alors, pourquoi ne pas en planter chez vous ? Après tout, préparer de délicieux plats à partir de légumes fraîchement cueillis du jardin est toujours un réel plaisir ! Même si la culture du chou-fleur est à la portée de tous, faites attention à lui apporter les soins nécessaires afin d’obtenir de beaux bouquets bien blancs.

Les variétés de chou-fleur

Si on reconnaît le chou-fleur classique à son cœur blanc, sachez qu’il existe en différentes variétés et en d’autres couleurs : orange, violet ou vert.

Le chou-fleur d’été

Les variétés d’été sont celles qui sont récoltées à partir de juillet. On en distingue quatre principales :

  1. Merveille de toute saison : il s’agit d’une variété traditionnelle à fleurs blanches. Elle est de taille moyenne, mais son feuillage est assez large ;
  2. Sunset F1 : c’est une variété vigoureuse à tête orange clair, ronde et compacte. Pour qu’elle garde une couleur intense à la cuisson, je vous conseille de la cueillir assez jeune ;
  3. Vitaverde : Vous recherchez une variété facile à cultiver ? Je vous suggère ce type de chou-fleur à la pomme verte et compacte ;
  4. Romanesco Natalino : ce chou-fleur a une forme pyramidale. Il s’apparente au brocoli, que ce soit en termes de goût ou de couleur.

Le chou-fleur d’automne et d’hiver

Dans ce groupe figurent deux principales variétés :

  1. Extra hâtif d’Angers : chou-fleur à grains fins et au cœur volumineux, blanc et ferme. Il s’agit d’une variété précoce qui présente une forte résistance au froid ;
  2. Cartier F1 : variété vigoureuse ayant la pomme blanche, dense et de grosse taille.
Le chou-fleur d’été

Le chou-fleur de printemps

On distingue deux variétés de printemps à savoir :

  1. Armado : c’est une variété très résistante aux gelées. Elle a la pomme ferme et volumineuse ;
  2. Tardif d’Angers : il s’agit d’une variété ancienne dont la pomme est blanche, dure et de taille moyenne. Ses feuilles sont longues. Résistant aux froids modérés, ce chou-fleur se cultive particulièrement dans l’Ouest et le Midi.
Le chou-fleur d’été

Ce qu’il faut savoir :

Les variétés de chou-fleur colorées sont issues d’une mutation naturelle de vieilles variétés. Le chou-fleur à cœur orange est riche en carotène tandis que le chou-fleur violet regorge d’anthocyanes. Cuit, ce légume-fleur devient en général blanc.

La période de plantation du chou-fleur

On retrouve plusieurs variétés de chou-fleur propres à chaque saison. Comme elles s’adaptent à tous les climats, vous pouvez en planter, quelle que soit votre région. Leur semis peut donc se faire sur une longue période allant de février à juillet. Il est à noter que la période idéale pour la plantation est en mai, c’est-à-dire après les dernières gelées.

Au début de l’année, on démarre le semis des variétés d’été. Le chou-fleur « Merveille de toute saison » par exemple se plante dès janvier, tandis que le chou-fleur « vitaverde » est semé de février à juin. Pour ma part, je préfère placer les graines en godet sous châssis et sur couche chaude pour les protéger du temps encore un peu trop frais.

Entre le mois d’avril et le mois de juin, on poursuit avec les semis des variétés d’automne et d’hiver, qui ont lieu sous pépinière.

Le semis des variétés de printemps se passe vers la fin de l’été et au début de l’automne, plus précisément entre mi-juillet et mi-septembre.

En Belgique, la période de plantation du chou-fleur est également échelonnée. Selon les variétés, on en plante dès le printemps (avril et mai), en été (juin, juillet, août) et en automne (septembre, octobre, novembre).

Au Québec, les choux-fleurs sont disponibles entre juillet et mi-octobre. On les plante donc au début du printemps soit à partir de mars. Cette période peut s’étaler pendant tout l’été pour une récolte en automne.

À noter :

Avant de procéder aux semis, il est essentiel d’enrichir le sol avec du fertilisant, du fumier ou des algues. Les choux-fleurs apprécient en effet une terre humide, profonde, fraîche et surtout riche en éléments nutritifs. Ces derniers permettent de favoriser la croissance de vos choux-fleurs et d’obtenir une meilleure récolte.

La période de récolte du chou-fleur

La récolte du chou-fleur dépend de la date où les graines ou les plants sont mis en terre. Comme le semis est échelonné, on peut cueillir les légumes pratiquement tout au long de l’année. En général, il se passe près de 3 mois entre la période de récolte et celle du semis, mais cela peut varier selon les conditions climatiques.

Les choux-fleurs semés en février et mars sont récoltés entre juillet et novembre. Ceux qui sont plantés en fin d’été arrivent à maturité aux environs du mois de mai à juin. Pour un semis en mai et juin, notamment pour les variétés d’automne et d’hiver, la récolte a lieu de novembre à mars. Dans ce dernier cas, les choux-fleurs nécessitent une protection pour affronter les températures trop basses. Vous reconnaîtrez un chou-fleur mûr à sa taille mesurant entre 6 et 8 pouces de diamètre.

Conseil pratique :

Un chou-fleur de qualité et arrivé à maturité a la tête lisse, compacte et bien ferme au toucher. Il est dépourvu de taches et d’imperfections. Ses feuilles sont fraîches, c’est-à-dire bien vertes. Après sa récolte, le chou-fleur se conserve environ deux ou trois jours au réfrigérateur. Si vous souhaitez le garder plus longtemps, je vous conseille de le laver, de le diviser en bouquets, puis de le placer dans un sac hermétique. Il est aussi possible de le blanchir en vue d’une congélation.

Les étapes de plantation du chou-fleur

Chaque geste d’entretien du chou-fleur, du semis à la cueillette, contribue à l’obtention d’une bonne récolte. Veillez de ce fait à lui procurer les soins adaptés, quelle que soit sa variété.

Semis

Le semis des graines se fait dans une terre ameublie, préalablement enrichie de fumure azotée. Plantez-les à une profondeur de 2 cm environ et à une distance de 4 cm entre elles. Recouvrez de terreau tamisé, puis arrosez modérément en pluie fine.

Repiquage

À l’apparition de 3 ou 4 feuilles, repiquez les plants sous abri ou en pleine terre. Ils seront ensuite mis directement en place lorsqu’ils auront développé 6 à 7 feuilles. Plantez-les à une distance d’environ 60 cm entre eux, dans tous les côtés. Cet espacement leur permet de mieux se développer. Il est conseillé de ne repiquer que les plus beaux plants munis de bourgeons. La plantation se fait en profondeur dans une terre bien labourée incorporée à une bonne dose de compost.

Entretien

L’arrosage régulier est indispensable puisque le chou-fleur apprécie un sol humide et fertile. Il est aussi recommandé de le biner et de le sarcler afin de réduire les fréquences d’arrosage. En cas de sécheresse en été, procédez au paillage au risque de voir la végétation s’interrompre. Quand les températures baissent, il est aussi conseillé de pailler les pieds pour garder les choux-fleurs bien au chaud.

Quant à la taille, elle n’est pas requise puisqu’à chaque tige principale correspond un seul chou-fleur. Les autres tiges portent les feuilles qui sont indispensables pour protéger le légume de la lumière. Pour procéder, il suffit de couvrir la pomme qui se forme de son feuillage pour qu’elle conserve sa blancheur.

Prévention et traitement contre les maladies et parasites

Pour prévenir le développement du mildiou, principal ennemi du chou-fleur, espacez les plants entre eux et aérez le feuillage. Veillez aussi à ne pas mouiller les feuilles au moment de l’arrosage.

En cas d’invasion de chenilles, utilisez des préparations biologiques à base de bactérie Bacillus thuringiensis. Pour éloigner les papillons, les feuilles de fougères ou les branches de genets sont efficaces.

Sachez par ailleurs qu’un amendement calcaire permet de prévenir la hernie du chou, qui est une maladie causée par un sol trop acide.

Cueillette

Une fois la tête bien compacte, le chou-fleur peut être arraché. Pour le cueillir, il suffit de le couper au ras du sol à l’aide d’un couteau. Consommez-le rapidement pour en apprécier toute la saveur. Dans le cas d’une dégustation ultérieure, il se conserve très bien dans un endroit sombre et frais ou en jauge.

Bon à savoir :

Je vous conseille de varier les espèces plantées dans votre potager afin de bénéficier d’une récolte riche et éventuellement d’y mettre de la couleur. Sachez aussi que le chou apprécie le voisinage de la laitue, du haricot ou encore du céleri. Il se plaît aussi aux côtés de la sauge, de la mélisse et du romarin. D’ailleurs, ces dernières espèces contribuent à repousser certains parasites.

Astuces cuisine

À la cuisson, le chou-fleur peut dégager une forte odeur pas très agréable pour certains. Pour l’éviter, j’utilise des aromates à l’instar de bouquets de laurier, en guise de parfum. L’ajout de sucre sur les choux-fleurs s’avère aussi efficace. Par ailleurs, si vous sentez de temps en temps que vos choux-fleurs sont légèrement amers, ajoutez un peu de lait ou un croûton de pain dans l’eau de cuisson.

En résumé, le chou-fleur est un légume aussi plaisant pour les yeux que pour les papilles gourmandes. Sa texture tantôt croquante tantôt fondante selon la durée de cuisson saura séduire les petits comme les grands. Le chou-fleur est aussi un allié santé remarquable de par sa teneur en vitamines et en minéraux. De culture simple, il nécessite du soleil et beaucoup d’eau pour produire de jolies fleurs délicieuses.

Comme les variétés sont nombreuses, il est indispensable de les planter selon les conditions adaptées. Le respect des techniques appropriées de semis, d’entretien et de récolte est par ailleurs la garantie d’une bonne production. Qu’attendez-vous pour embellir votre jardin potager avec ce légume-fleur gorgé de vertus ?

3 Partagers:
1 comment
  1. Hello There. I discovered your weblog the usage of msn. That is a very neatly
    written article. I’ll make sure to bookmark it and return to learn extra of your useful information. Thanks for the post.

    I will definitely return.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Réussir la taille du magnolia
Lire la suite

Réussir la taille du magnolia

Les magnolias figurent parmi les arbres à floraison estivale ou printanière qui décorent le jardin d’agrément. Qu’il s’agisse…