Comment semer du gazon? Le guide illustré

Comment semer gazon

Outre le choix de la période des semis, en automne ou au printemps, une belle pelouse nécessite des travaux conséquents. Je vais vous montrer toutes les étapes à suivre pour obtenir un beau tapis d’herbe tendre, comme la préparation du terrain, la semence ou l’entretien du gazon.

Semer du gazon : au printemps ou en automne ?

Printemps ou automne, je recommande l’une de ces deux périodes pour s’occuper du semis de gazon. Le choix de l’une ou de l’autre varie suivant la région où vous habitez.

  • Dans le nord de la France, le semis de printemps commence entre avril et juin, entre début avril et fin juin dans la moitié du territoire, et du début mars au mois de mai dans la région sud du pays ;
  • En ce qui concerne le semis d’automne, je conseille de le faire de mi-août à octobre si vous êtes dans le nord, et de fin septembre à novembre dans le sud.

Suivant la situation géographique, voici les principales caractéristiques des semis :

Semis de printemps

  • Le semis de printemps profite d’une température plus douce ;
  • Les graines présentent une germination plus rapide ;
  • La fréquence de l’arrosage est à adapter suivant la météo.

Semis d’automne

  • La terre est encore plus chaude, favorable à la germination des graines ;
  • Le sol présente moins de mauvaises herbes qu’au printemps ;
  • Moins de travaux sont à réaliser au jardin, notamment en termes de nettoyage du sol.

À retenir :

La période des semis, que ce soit d’automne de printemps, varie selon la situation géographique, dans le nord ou le sud de la France. Ainsi, je recommande de choisir une saison sur la base des caractéristiques mentionnées.

Comment bien semer du gazon ?

Une fois la période des semis déterminée, voici les principales étapes à suivre pour une plantation réussie.

Préparer le terrain

Je commence par délimiter la surface à utiliser. Ensuite, je nettoie le sol en recourant à un râteau ou une motobineuse pour les grands espaces. Cette étape a pour objectif d’ameublir la terre tout en se débarrassant de l’herbe en place. Par ailleurs, je veille à ce que la terre ne soit ni trop sèche, ni trop humide. Je n’hésite pas à réaliser deux passages croisés à petite vitesse pour déraciner efficacement les mauvaises herbes. Je conseille de laisser le sol prendre le soleil pour sécher le reste de l’herbe restée dans la terre.

Niveler le sol

Avec un croc ou un râteau, j’ameuble le terrain de manière à obtenir une surface plane et aérée. L’objectif est ici de retirer les éventuels cailloux, de combler les trous et d’aplanir les mottes. J’utilise également un rouleau à gazon, parfait pour un lit de semences bien tassé. Le lit de semences est la couche superficielle du sol parfaitement travaillée, prévue pour accueillir les semences.

Semer le gazon

Avant de procéder au semis, il est important de bien choisir le type de semence. À cet effet, il faut privilégier un mélange adapté à l’usage de la pelouse : d’agrément, de jeux, voire de sport. Durant l’opération, je tiens le seau ou le paquet d’une main pendant que l’autre répand les graines à la volée. Puis, j’avance en ligne droite et au même rythme. L’idéal est de semer le gazon en l’absence de vent. Pour un semis uniforme sur un grand terrain, je n’hésite pas à diviser la surface en plusieurs parcelles avec des ficelles.

Recouvrir les semis

Il est également possible d’utiliser un semoir à roues, offrant un résultat moins aléatoire. Pour ce faire, je répartis environ 40 g/m² de semences, soit environ 1 kg pour 25 m². À l’issue du semis, je me sers d’un râteau pour enfoncer les graines sous 1 cm de terre. L’étape suivante consiste à ratisser superficiellement le terrain, soit une fois en avant, puis une en arrière, pour garder les graines intactes. Je vous conseille de porter des chaussures plates pour éviter de laisser des traces sur le sol.

Passer le rouleau

Pour améliorer l’adhérence des graines avec la terre, il est nécessaire de rouler à nouveau sur le sol préalablement remué par le râteau. Le but est d’aplanir entièrement la surface en nivelant les éventuelles traces de pas ou de rouleau. L’idéal est d’utiliser un engin d’environ 80 kg, soit le poids moyen maximum des personnes fréquentant la pelouse. Je rappelle que la chaleur et l’humidité sont des facteurs essentiels à la levée rapide des semences. En l’absence de pluie, je n’hésite pas à arroser régulièrement pour garder le sol humide jusqu’à la première tonte.

À retenir :

Les étapes du semis incluent la préparation du sol, son nivellement, l’enfouissement des graines ainsi que leur protection jusqu’à l’apparition des premières pousses.

Description: C:\Users\MIH\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\Comment bien semer du gazon.jpg

Quels soins apporter après le semis d’un gazon ?

Pour obtenir un gazon bien vert, il est important d’entretenir correctement les graines semées. Ce soin commence par un arrosage en pluie fine le matin et en fin de journée. Je m’assure que la surface cultivée soit parfaitement humidifiée après chaque arrosage. Au fur et à mesure que la pelouse se développe, je peux réduire l’apport en eau. J’accorde une attention particulière aux facteurs susceptibles d’assécher le sol, entre autres un vent sec, une forte exposition au soleil ou une terre poreuse, pour adapter la fréquence d’arrosage en conséquence.

L’apport en engrais constitue une autre condition indispensable au bon développement des graines. La première tonte est conseillée à la levée complète des brins, notamment lorsqu’ils atteignent environ 8 à 10 cm de hauteur. La coupe doit se faire aux trois quarts du gazon. Pour ce faire, je privilégie l’utilisation de lames bien aiguisées, évitant l’arrachement des brins d’herbe. Il faut penser à ramasser systématiquement les brins d’herbe coupés pour aérer correctement la pelouse.

À retenir :

  • Après le semis, l’ajout d’engrais et l’arrosage sont de mise ;
  • La première tonte ne peut être réalisée qu’à la levée complète des jeunes pousses.

Quel terreau de gazon choisir ?

La nature d’une pelouse dépend en grande partie de sa texture, et par conséquent, de sa composition. Cette dernière repose sur la qualité du terreau utilisée, notamment son apport nutritif. Pour la bonne santé du gazon, le terreau doit inclure du potassium, de l’azote et du phosphore. Je choisis soit un produit polyvalent, soit un autre spécifiquement dédié au gazon.

Je terreaute ma pelouse en automne, au printemps ou durant les deux saisons. Le terreau peut être utilisé dès la création de la pelouse, au moment du regarnissage ou pendant la reprise de croissance du gazon. Si possible, je privilégie les terreaux haut de gamme riches en éléments nutritifs.

Le terreautage présente de multiples avantages :

  • Assure une pelouse saine et vigoureuse ;
  • Conserve la densité des touffes d’herbes ;
  • Fait ressortir des brins résistants et robustes ;
  • Rend la pelouse plus verte.

Les points-clés à retenir :

  • Le terreautage est indispensable à la bonne santé de votre future pelouse ;
  • Les versions de qualité à haute valeur nutritive pour le sol sont à privilégier.

Quel est le temps de pousse d’un gazon ?

Tout amoureux de verdure rêve de profiter d’un joli gazon verdoyant dans son jardin. Un rendu vert et uniforme prend toutefois du temps à condition de stimuler sa pousse. Combien de temps faut-il pour obtenir une belle pelouse ? La pousse du gazon est une science imprécise.

En effet, le commerce propose plusieurs types de gazons aux besoins et temps de pousse différents. Certaines variétés germent plus rapidement que d’autres. Par ailleurs, de nombreux facteurs extérieurs entrent en jeu. Outre la nature des graines semées, la nature du sol, l’ensoleillement et l’arrosage, la qualité du binage, le type d’engrais utilisé et la période de semis sont à prendre en compte.

La nature du sol

Les sols ne sont pas tous propices à la germination du gazon. Ce processus requiert souvent un terrain spécifique. Pour davantage d’informations sur la compatibilité de votre terrain, je vous conseille de consulter un spécialiste dans ce domaine.

L’ensoleillement et l’arrosage

Ces deux éléments participent considérablement à la pousse du gazon. Ainsi, l’idée est d’éviter de semer les graines dans un endroit trop exposé au soleil, condition défavorable à la germination du gazon. En ce qui concerne l’arrosage, il doit être suffisant après le semis.

La qualité du binage

Il est conseillé de réaliser un binage régulier à l’issue de la mise en terre des graines. L’objectif est d’humidifier correctement le sol pour favoriser la germination des graines.

Le type d’engrais

Tout comme la variété de semences, les engrais sont également diversifiés. Pour accélérer la pousse des graines, certains paysagistes utilisent un mélange d’engrais et de semence. D’autres recourent à une engazonneuse, un appareil dédié au semis de gazon sur sol préalablement travaillé.

La période de semis

Les meilleures saisons pour la mise en terre des semences sont généralement le printemps et l’automne.

En référence à ces paramètres, les premières pousses apparaissent généralement au bout de 7 à 10 jours, voire avec une marge de quelques jours supplémentaires. Ainsi, il est possible d’attendre la troisième semaine avant de voir vos premières pousses sortir de terre. Comptez en outre compter quelques mois avant de retrouver une pelouse bien étoffée. Patience !

Au bout du premier mois, je verrai apparaître une pelouse clairsemée, composée de touffes d’herbes par endroits. Durant cette période, je dois éviter de piétiner le gazon, ce qui le fragiliserait.

À retenir :

  • Le temps de pousse d’un gazon dépend du type de semence et des facteurs liés au semis ;
  • Le temps de pousse se situe en moyenne entre 7 à 10 jours, voire davantage. Pour une pelouse dense, il faut patienter quelques mois.

Comment favoriser la pousse du gazon ?

Décidé à opter pour des graines à pousse rapide afin d’apprécier un résultat dans les meilleurs délais ? Pour stimuler la pousse du gazon, il est primordial de maitriser les différents facteurs mentionnés précédemment. Ce travail requiert de la rigueur et persévérance. Le rendu n’en sera que plus satisfaisant. Une semaine avant le début des semis ou avant la pose du gazon en plaque, je pense à nourrir le sol d’engrais et à l’arroser généreusement.

Cette astuce favorisera la pousse du gazon en amont. La répartition homogène des graines contribue également à la vitesse de la pousse. Je conseille d’utiliser un épandeur à semences pour que le semis soit uniforme. Pour un meilleur rendement, je peux également mettre de l’engrais au début du printemps, puis une seconde couche à l’automne. Au milieu de l’été, je n’hésite pas à disperser l’engrais afin de protéger la pelouse de la canicule et de la sècheresse.

À retenir :

  • Une pousse de gazon rapide passe par l’ajout suffisant d’engrais avant et après le semis ainsi qu’un arrosage régulier ;
  • La technique de semis joue également un rôle essentiel, notamment la bonne répartition des graines.

Est-il possible de semer du gazon sans rouleau ?

Effectivement, semer du gazon sans rouleau est faisable. Toutefois, le résultat est moins plat. Je peux aussi faire preuve de créativité pour élaborer un matériel dédié à cette tâche comme un seau rempli de terre ou une grosse roue.

Comment ressemer du gazon ?

À la sortie de l’hiver, certaines pelouses paraissent abîmées, voire entièrement anéanties. Mars est le mois idéal pour leur offrir une seconde vie. Pour ce faire :

Éliminer la mousse

La mousse est le principal ennemi de la pelouse. Elle est favorisée par une humidité excessive. Ainsi, je commence par traiter mon gazon avec des engrais antimousse ou du sulfate de fer. Ces produits permettent de sécher rapidement la mousse pour l’éliminer efficacement. Je peux aussi opter pour des solutions plus naturelles. À cet effet, l’eau de cuisson des féculents constitue une excellente alternative.

Scarifier le gazon

La scarification est sans doute la technique la plus efficace pour éliminer la mousse séchée. Manuel ou mécanique, le scarificateur a également l’avantage d’aérer la terre pour un meilleur rendement à la fin de l’hiver. Pour bien scarifier, il est nécessaire d’humidifier correctement la pelouse. Pourquoi ne pas procéder en matinée et profiter ainsi de la rosée ? À savoir qu’il est tout à fait normal de voir une pelouse en mauvais état à l’issue de la scarification.

Préparer le sol

Je concocte un mélange de terreau et de compost, et j’y ajoute un peu de corne broyée, riche en azote. J’en répands en couche de 1 cm sur la zone à travailler tout en griffant. Mon but est de faire pénétrer en profondeur dans le sol. Avec un rouleau ou une planchette, je parviens à tasser la surface.

Ressemer la pelouse

Le gazon est enfin prêt pour un regarnissage. Je recommande d’atteindre la fin des dernières gelées pour se lancer. Une fois les graines choisies, il est utile de bien mélanger pour une répartition plus uniforme. J’utilise un semoir, parfait pour éparpiller correctement vos semences. Je termine par un coup de rouleau qui tassera la terre et les graines.

Arroser

Il me suffit d’arroser suffisamment ma pelouse pour garder la terre humide. J’éviterai de ne renouveler l’apport en eau qu’au bout de trois semaines, à l’apparition des nouvelles pousses.

Tondre

J’ai la possibilité de commencer à tondre lorsque les brins de gazon sortent de terre. Toutefois, je préfère généralement attendre qu’ils aient atteint une dizaine de centimètres au minimum.

À retenir :

  • Pour regarnir une pelouse, je commence par l’émousser, puis je la scarifie ;
  • Ensuite, je suis les étapes classiques d’un semis, à savoir la préparation du sol et la semence ;
  • Je continue avec l’arrosage, à ne pas négliger pour une croissance optimale des nouvelles graines ;
  • Enfin, je procède à la première tonte à partir d’une dizaine de centimètres au minimum.

Nombreux sont les facteurs déterminants pour réussir à bien semer un gazon, notamment la saison la plus propice, la méthodologie de semis et les soins à prévoir. J’espère que vous réussirez à vous en sortir haut la main grâce à mes conseils !

7 Partagers:
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Quand Semer du Gazon
Lire la suite

Quand semer du gazon?

Profiter d’une belle pelouse est le rêve de tout propriétaire. Pour avoir une belle étendue de verdure, il…
Gazon de regarnissage
Lire la suite

Gazon de regarnissage

Au fil de son utilisation, le gazon se dégrade, laissant apparaître des zones dénudées. Entre piétinements, urine d’animaux…